Focus sur les thématiques prioritaires de la CNIL pour 2021
La CNIL a procédé à la publication de ses thématiques prioritaires pour l’année 2021 ! La stratégie de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sera basée sur trois axes principaux : les Cookies, la sécurité des données de santé et la cybersécurité des sites web français.

Chaque début d’année, la CNIL présente la stratégie qu’elle adoptera pour l’année en cours.

En comparaison à 2020, deux thématiques ont été reconduites et une a été délaissée. Contrairement à l’année dernière, la CNIL n’entend pas s’étendre sur la géolocalisation des services de proximité.

Ainsi, en 2021, la CNIL réservera donc plus d’une cinquantaine de contrôles pour les sujets suivants : l’utilisation de Cookies, la sécurité des données de santé et la cybersécurité du web français.

 

L’utilisation de cookies

La CNIL avait déjà basé sa stratégie de 2020 sur cette thématique. Le but ? Veiller au respect des obligations des entités sur le ciblage publicitaire et le profilage des internautes.

Pour ce faire, la CNIL procédera à des contrôles, notamment sur les procédures de recueil du consentement (sujet ayant fait l’objet de lignes directrices adoptées par la CNIL le 1er octobre 2020).

 

La sécurité des données de santé

Pour cette année 2021, une seconde thématique a été reconduite : la sécurité des données de santé.

Le secteur de la santé s’est conformé au phénomène de numérisation. Des fichiers patients dans les organismes, en passant par la prise de rendez-vous en ligne, rien n’y échappe.

Continuant sur sa lancée, la CNIL souhaite évidemment renforcer les contrôles de sécurité dans ce domaine, mais également apporter son aide dans le processus de sécurisation.

La très récente fuite des données médicales de 500 000 français en début du mois de février ne fait que confirmer la nécessité de surveiller de près ce secteur.

 

La cybersécurité du web français

Une nouvelle thématique vient faire son entrée dans la stratégie de la CNIL : la cybersécurité du web français.

Les failles de sécurité du web représentent les manquements les plus souvent constatés par la CNIL lors de ses contrôles. Et les conséquences de ces failles peuvent être désastreuses, puisque bien souvent s’ensuit une fuite de données.

C’est pourquoi la CNIL a décidé de contrôler le niveau de sécurité des sites web les plus utilisés, avec une attention particulière sur les formulaires de recueils de données personnelles, l’utilisation du protocole HTTPS et la conformité des acteurs à la recommandation de la CNIL sur les mots de passe.

La CNIL va également questionner et aider les organismes dans leurs stratégies de prévention contre les rançongiciels.

Enfin, le traitement transfrontalier des données sera encadré par deux processus prévus au sein du RGPD :

  • L’assistance mutuelle, qui permet de partager toutes informations utiles entre autorités de protection des données
  • La réalisation d’opérations conjointes, qui permet d’effectuer des contrôles en France ou au sein d’autres États membres de l’Union européenne en présence des agents des autorités compétentes

 

 

 

 

 

 

 

Notre actualité

Garoé est entreprise à mission

Garoé est entreprise à mission

Notre cabinet est entreprise à mission depuis le 1er janvier 2022 ! Désormais, nous nous engageons à inscrire l’activité juridique dans un écosystème responsable, respectueux des valeurs sociétales et environnementales.

Attention à cette arnaque !!

Attention à cette arnaque !!

Ne vous faites pas avoir par ces courriers demandant de payer une certaine somme sous peine de perdre votre marque.

Contactez-nous

Contactez-nous

Nous sommes là pour vous aider.
Entrez les informations ci-dessous et un membre de notre équipe vous contactera rapidement.
(* obligatoire)

RGPD

Actualités

8 + 12 =